Suivre une formation pour devenir un chauffeur VTC

Si on souhaite devenir chauffeur VTC, il faudra suivre une formation VTC et connaître les modalités et les démarches. Ce sont les conditions si on veut effectuer ce métier. Cela est nécessaire pour être en règle au niveau administratif et pour offrir des services de qualité.

Formation VTC : meilleure solution pour devenir chauffeur VTC

La formation VTC  est un apprentissage pour devenir un chauffeur VTC. Il faudra qu’on passe l’examen de conduite pour le devenir. Pour réaliser ce métier, il est important de réussir l’examen VTC. L’épreuve dure au moins 4 heures et les sujets d’examen concernent la sécurité routière, la compréhension de langue française et anglaise, la règlementation en matière de transport avec chauffeur et la règlementation nationale en matière de VTC. L’examen se fait par question à choix multiple ou à question à réponses courtes.  Suivre une formation pour devenir chauffeur VTC est une excellente idée pour se préparer aux modules d’épreuve. Il faut réussir cet examen pour pouvoir demander une carte VTC.

Formation VTC en ligne : une bonne méthode pour apprendre le VTC

Les cours de VTC en ligne peuvent être une bonne initiative pour suivre une formation VTC dans le sens où elle permet d’apprendre le code et la conduite de manière plus flexible, pratique et économique. L’élève n’a plus besoin de se déplacer, il utilise seulement son ordinateur ou son téléphone pour réviser les principes de base de VTC. Ensuite, l’entraînement et la simulation de conduite sont très performants dans sa version en ligne. En effet, pour assurer une bonne compréhension, les thématiques sont animées et commentées. De plus, l’apprentissage en ligne analyse les statistiques pour préciser par la suite les thèmes que l’élève doit retravailler. Puis, cette nouvelle option permet aussi de réviser à n’importe quel moment et n’importe où. Il n’existe plus de contraintes d’horaires.

Formation VTC : connaître les obligations en VTC

Il est très important de connaitre les conditions légales et les paperasses administratives pour pouvoir faire le métier d’un chauffeur VTC. Ces informations ne peuvent être acquises si on ne suit pas une formation VTC. Il  faut connaitre par exemple certaines paperasses utilitaires qui autorisent un chauffeur VTC à réaliser leur travail comme une carte professionnelle VTC et la licence VTC.

Une carte professionnelle VTC par exemple ne peut être obtenue qu’à condition que le demandeur n’effectue une demande manuscrite auprès de la préfecture du département de proximité. Cette demande par écrit doit être accompagné d’un permis B d’au moins 3 ans, d’un certificat médical, d’une attestation validant l’examen VTC et d’une paperasse prouvant que le demandeur a suivi un enseignement de « prévention et secours civique de niveau 1 » (PSC1) depuis moins de 2 ans.

En outre, on ne peut se lancer sur les routes qu’à condition d’être souscrit dans les registres VTC et de posséder une licence professionnelle VTC. Pour obtenir une licence, il faut que le chauffeur soit bien installé au niveau administratif et immatriculée. La demande de licence est adressée auprès du Ministère de transport.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *