Le métier de Marc-Arthur Kohn

Comment devenir commissaire-priseur

Une maison de vente est un établissement qui organise des enchères. Ces dernières sont dirigées par un commissaire priseur et réunit le plus souvent des collectionneurs et des amateurs d’art.

Comment devenir commissaire-priseur ?

Le commissaire-priseur contribue à la promotion de l’art. Pour devenir un commissaire priseur, il faut détenir au moins une licence en droit et en histoire de l’art. Les universités privées offrent aussi des formations sanctionnées par des diplômes. Ensuite, il faut participer à l’examen d’accès au stage de commissaire priseur. Cet examen passé avec succès, donne droit à un stage payé de deux ans. Il confère aussi la capacité de présider les ventes volontaires. Pour diriger les ventes judiciaires, il faut également passer un examen.

Celui-ci comporte trois épreuves orales. Une sur la réglementation professionnelle, une deuxième sur la pratique de la vente et enfin une pour connaitre la culture générale en droit du candidat. Le commissaire priseur doit posséder de solides connaissances en art afin d’effectuer efficacement l’expertise des différentes œuvres dédiées à la vente. Il doit également avoir de bonnes compétences humaines et relationnelles afin de toujours bien vendre. Il doit détenir un vocabulaire qui incite à acheter. Il est aussi nécessaire qu’il sache présenter au public les œuvres qui vont être vendues.

En quoi consiste le métier de commissaire priseur ?

Le commissaire priseur organise et préside les ventes aux enchères. L’organisation se fait en choisissant la ville et le lieu de la vente. Il peut parfois faire du marketing pour attirer plus de clients. En tant que dirigeant de la vente, il présente les objets de manière concise. Il donne le prix de base puis fait monter les enchères. Les œuvres seront remises aux personnes qui ont donné à chaque fois le prix le plus élevé.

Le commissaire-priseur conçoit également un catalogue. Celui-ci permettra aux personnes désireuses de faire des achats d’examiner les articles et de faire leur choix. Le commissaire-priseur judiciaire organise les ventes aux enchères publiques décidées par la justice. Il est compétent pour les procédures collectives, les saisies- ventes, les crédits municipaux, les tutelles etc.

Un commissaire-priseur de renom à Paris : Marc-Arthur Kohn

Marc-Arthur Kohn est un commissaire priseur. Il dirige la maison de ventes qui porte son nom. Né le 24 Mai 1946, il fit ses études secondaires dans un lycée du XVI ème arrondissement de Paris. Passionné d’art, il intégra la fameuse école du Louvre qui forme les spécialistes des métiers de l’art. Il y termine major de sa promotion. Devenu commissaire priseur par pur hasard, il occupa plusieurs postes d’administrateur provisoire puis d’administrateur définitif après avoir remporté un concours en l’année 1974. Il créa sa maison de ventes la même année et s’adjoint le concours d’une douzaine de collaborateurs très compétents. Il a dirigé beaucoup de ventes sur d’illustres sites français.

Il noua de bonnes relations avec les plus grands acteurs du domaine. Grâce à ça, Marc-Arthur Kohn a pût suggérer des œuvres d’art de grande valeur aux collectionneurs. Sa longue carrière d’une quarantaine d’années et son expertise lui ont permis de rentrer dans des comités de renom. Il travaille pour redonner à la France une place importante sur le marché de l’art. Il soutient le made in France permettant ainsi de sauvegarder des emplois. Son succès tient surtout à son désir de suivre les grandes tendances et de rester toujours jeune. Il a une préférence pour l’art moderne mais ne renonce pas à l’art contemporain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *